JACKY BODIN FORMATION

  • Image Slide N°revslider_2002081093005
    <b>Auto-école</b>
    Auto - école
  • Image Slide N°revslider_2002081093005
    Formation routière
  • Image Slide N°revslider_2002081093005
    Permis auto
    Conduite accompagnée

Conduite Supervisée


L'apprentissage avec conduite supervisée est une alternative à l'AAC, conduite accompagnée pour les candidats de plus de 18 ans qui veulent passer le permis B, auto. 

Contrairement à la conduite accompagnée AAC, dans le cadre de la conduite supervisée, la durée de la période probatoire n'est pas réduite.
Le permis de conduire ainsi obtenu dispose de 6 points  et 3 ans sans infraction sont nécessaires pour atteindre les 12 points.
De plus, le nouveau conducteur peut se voir refuser le tarif préférentiel « jeune conducteur » par son assurance.

Conditions d’inscription

  • Avoir entre 18 ans minimum au moment de l’inscription 

Déroulement de la formation

Une évaluation préalable des connaissances du candidat est réalisée par l’auto-école.
Un contrat de formation est signé précisant notamment le(s) accompagnateur(s).

La formation se décompose en 2 périodes consécutives :

1. Formation initiale:

Celle-ci est décomposée en deux temps :

  •  la formation théorique prépare l'épreuve théorique du permis de conduire " le code ".
  •  la formation pratique de 20 heures de cours de conduite minimum quel que soit le niveau des connaissances de l’élève.sauf si vous êtes :
    • Détenteur d'une autre catégorie de permis (A1) : pas de minimum d'heures obligatoires imposé, il sera fonction de la progression dans l'apprentissage ;
    • Inscrits à une formation sur véhicules équipés d'une boîte de vitesses automatique : le volume minimum est de 13 heures.

Le livret d'apprentissage délivré à l'élève précise les objectifs de la formation théorique et de la formation pratique. 

Une attestation de fin de formation initiale est délivrée si l'épreuve théorique générale " le code " est réussie et le niveau de conduite est jugé suffisant par l'auto-école. 
Cette attestation sera transmise à la compagnie d’assurance pour attester du niveau nécessaire pour débuter la phase de conduite avec un accompagnateur. 

2. La conduite supervisée

La phase de conduite supervisée débute par une séance de 2 heures de conduite avec au moins un accompagnateur, sur un véhicule de l'auto-école.

Le candidat à la conduite est ensuite confié à son accompagnateur.

La conduite supervisée n’impose ni durée minimale, ni distance minimale à parcourir.

Tout au long de la conduite supervisée, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Conduire en France (la circulation à l'étranger est interdite)
  • Circuler sur le réseau routier et autoroutier
  • Circuler à différents moments du jour et de la nuit et par diverses conditions météorologiques
  • Respecter des limitations de vitesse spécifiques

3. Le passage de l’examen

Au terme de cette formation, le candidat peut se présenter .

En cas de succès, il reçoit son certificat d'examen du permis de conduire (CEPC).
Le délai de validité du CEPC est de 4 mois.
A l'obtention du permis de conduire, l'auto-école délivre une attestation de fin de conduite accompagnée.

Etre accompagnateur

Les conditions à remplir :

  • être titulaire du permis " B " depuis au moins cinq ans,
  • obtenir l'accord de la compagnie d'assurance pour être accompagnateur et faire une demande d'extension du contrat d'assurance,
  • être désigné en tant qu’accompagnateur sur le contrat de formation établi entre l'auto-école, l'élève, le ou les accompagnateur(s)
  • ne pas avoir eu de  suspension ou d’annulation du permis de conduire pendant les cinq dernières années,
  • assister à l'évaluation de la dernière étape de la formation initiale de l'apprenti,

Règles à respecter

Dans le cadre de la conduite accompagnée :

  • le(s) véhicule(s) utilisé(s) devra(ont) être équipé(s) de deux rétroviseurs latéraux, et d’un disque " conduite accompagnée " à l'arrière.
  • les règles du code de la route seront respectées, en particulier les limitations de vitesse imposées aux conducteurs novices : 110 km/h sur les autoroutes au lieu de 130 km/h, 100 km/h sur voies limitées à 110 km/h, 80 km/h sur les autres routes limitées à 90 km/h et 50 km/h en agglomération.
  • les 3000 km seront effectués sur des parcours les plus variés possibles et uniquement à l’intérieur des frontières françaises
  • le livret d’apprentissage sera complété après chaque sortie par le nombre de kilomètres, le type de routes empruntées …
  • Le livret d'apprentissage et le document d'extension de garantie de l'assurance pourront être présentés à tout moment en cas de contrôle par les forces de l'ordre.

IMPORTANT :
L'apprenti conducteur est responsable devant la loi. En cas d'infraction ou d’accident, il peut être poursuivi devant les tribunaux, être impliqué civilement ou pénalement et/ou condamné à une amende. Si l'apprenti commet des infractions relatives à l'alcool par exemple, son livret d'apprentissage peut lui être retiré, il se voit alors interdire la conduite accompagnée.

L’accompagnateur peut lui aussi être considéré comme responsable, notamment en cas d'alcoolémie supérieure au minimum autorisé, il est sanctionné comme s'il était le conducteur lui même.

DOCUMENTS A FOURNIR POUR INSCRIPTION

► Compétence 1 : Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul

1 - Connaître les principaux organes et commandes du véhicule, effectuer les vérifications intérieures et extérieures
2 - Entrer, s'installer au poste de conduite et en sortir
3 - Tenir, tourner le volant et maintenir la trajectoire
4 - Démarrer et s'arrêter
5 - Doser l'accélération et le freinage à diverses allures
6 - Utiliser la boîte de vitesses
7 - Diriger la voiture en avant en ligne droite et en courbe en adaptant allure et trajectoire
8 - Regarder autour de soi et avertir
9 - Effectuer une marche arrière et un demi-tour en sécurité
 
► Compétence 2 : Appréhender la route et circuler dans des conditions normales

1 - Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte
2 - Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de circulation
3 - Adapter l'allure aux situations
4 - Tourner à droite et à gauche en agglomération
5 - Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité
6 - Franchir les carrefours à sens giratoire et les rond-points
7 - S'arrêter et stationner en épi, en bataille et en créneau
 

► Compétence 3 : Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

1 - Évaluer et maintenir les distances de sécurité
2 - Croiser, dépasser, être dépassé
3 - Passer les virages et conduire en déclivité
4 - Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie
5 - S'insérer, circuler et sortir d'une voie rapide
6 - Conduire dans une file de véhicule et dans une circulation dense
7 - Conduire quand l'adhérence et la visibilité sont réduites
 
► Compétence 4 : Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

1 - Suivre un itinéraire de façon autonome
2 - Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie
3 - Connaître les principaux facteurs de risque au volant et les recommandations à appliquer
4 - Connaître les comportements à adopter en cas d'accident : protéger, alerter, secourir
5 - Faire l'expérience des aides à la conduite du véhicule (régulateur de vitesse, limiteur, ABS, aides à la navigation .…)
6 - Avoir des notions sur l'entretien, le dépannage et les situations d'urgence
7 - Pratiquer l’éco-conduite

Les épreuves du permis :

•    Épreuve théorique générale : « le code »

40 questions dont 4 en vidéo

Epreuve réussie avec 35 bonnes réponses

Valable cinq ans ou 5 épreuves.

A repasser si vous êtes titulaire d’une autre catégorie depuis plus de 5 ans

•    Épreuve pratique :

Durée 32 minutes  

Conduite en agglomération et sur route et/ou autoroute,

Arrêt de précision

Manœuvre en marche arrière.

Une question de vérification à l'intérieur ou à l'extérieur du véhicule

Une question en lien avec la sécurité routière et une question de premiers secours.